•  

      EURO 157 : Chronique Italienne d’Artaz   

     


    Intro : Je précise que je n’ai fait que donner mes impressions sur les événements. Quand je pense qu’un seigneur fait quelque chose pour une raison, ce n’est pas forcement vrai.

     

    Saison 1) : Ouverture italienne


    Je pars du Latium. Pas trop mal, j’ai accès à l’Europe centrale tout en restant un peu en retrait en début de partie. Par contre, il y a une grande concentration de seigneurs dans les Balkans, ce qui va sans doute pousser l’Italien du Sud à vouloir passer par chez moi.

    Il s’agit de VIVOTOLOLEGRAND : c’est un débutant. Le nom et les majuscules laissent envisager un ORN.

    Au nord, Marchal : je le connais et me suis toujours bien entendu avec lui. Il est suffisamment doué militairement pour que je ne veuille pas tenter une guerre avec lui tant que nous sommes à armes égales.

    En Corse, Eudes, que je ne connais pas. Un rapide survol de ses précédentes parties m’apprend qu’en fait si, j’ai déjà joué avec lui sur Euro 140. Il était plutôt prudent. Mais c’était il y a fort longtemps et il a gagné deux Europes depuis.

    J’ai fait ma précédente campagne (EURO 154) en étant en guerre quasi-permanente. Cela ne fut pas fameux, donc je choisis de m’orienter vers un développement calme.

    Je contacte mes trois voisins en priorité. Je tombe d’accord avec Marchal pour qu’il me laisse Romagna. Puis après discussion, Eudes accepte de me laisser Tuscany tandis que je renonce à toute prétention sur Liguria. Je passe des ordres d’alliance en priorité avec ces deux seigneurs.

    VIVOTOLOLEGRAND est muet. Je pars donc au sud en lui déclarant la guerre : objectif roi d’Italie (pour commencer). Je n’aurais pas besoin d’une basse renommée la saison prochaine, donc je contacte un maximum de seigneur pour des alliances.

    En renonçant à un accès rapide au vaste étendu de l’Europe centrale, je dois désormais faire en sorte que la campagne dure au moins 15 tours, car je ne pourrais probablement pas gagné avant.

     




    Saison 2) ORN en folie


     

     

    Premier coup d’œil : les accords avec Marchal et Eudes ont été respectés. Par contre, il y 9 ORN, dont VIVOTOLOLEGRAND et 3 africains.

    Tirage de chevalier plutôt mauvais : 65, 37 ,35 ,20 ,18. Cela suffira pour prendre des terres neutres, mais en cas de guerre, c’est très juste. Malgré cela, mes nombreuses alliances (12) me permettent d’avoir la plus haute renommée, juste devant Etoile Dorée.

    Je m’apprête à passer une saison tranquille quand je réalise que Laurent de Savoie a également déclaré la guerre à VIVOTOLOLEGRAND. Comme il joue avant moi, il peut prendre l’Apulia sous mon nez.

    Il est hors de question de laissez ce seigneur mettre un pied en Italie ! D’Apulia il pourra frapper l’intérieur de mon royaume alors que lui pourra défendre très facilement car je serais obliger de passer par le « couloir » Apulia-Epirus. Je ne partirai pas d’Italie avec cette épine dans mon pied.

    Heureusement, il est mon allié, ce qui fait que je pourrais passer un ordre d’attaque sans risquer la félonie. Il ne me reste plus qu’à la convaincre de ne pas attaquer. La conversation s’engage. Je mets en avant le fait qu’il a fait un tirage de chevalier encore plus mauvais que le mien, et qu’a l’inverse son agressifs voisin Harod (renommée basse) à des super-chevaliers. Il serait donc dangereux pour lui de venir coincer son chevalier-seigneur en Italie. Je mets également la pression en déclarant qu’une telle action serait vue comme la préparation d’une future guerre. Cela ne marche pas trop, mais au moment où je vais contacter Harod, Laurent m’annonce renoncer à ses projets italiens.

    En Afrique, Dago, Audecathar et Chrisalain (Kabilya) sont remplacé. Le dernier nommé me contacte pour une alliance en offrant de renoncer à la Sicile. C’est trop avantageux pour que je refuse.

    Eudes n’a que peu de terre à attaquer et me demande de le laisser prendre Tuscany, qu’il me revendrait la saison prochaine. Cela m’évite de devoir recruter une armée trop conséquente (car mauvais chevalier), et cela solidifie mes relations avec Eudes, donc j’accepte.

    Dans le même temps, Marchal me propose un échange de terres pillés afin de l’aider dans sa guerre contre Fada. J’accepte, cela me permet de protéger un peu mes terres au cas où Laurent ne tiendrait pas sa parole.  De plus avec l’argent du pillage je commence un centre de recrutement en Latium et je recrute deux chevaliers.

     


    Saison 3) Comment se nuire tout seul !

     

     

     

    Bon, Laurent n’a pas attaqué l’Apulia, c’est déjà ça. Mais j’ai fait une faillite et perdu 3 chevaliers ainsi que 800 hommes. En fait j’ai passé deux fois un ordre de recrutement à 2000 écus. Comment perdre de l’argent bêtement… Je suis toujours dans le haut du paquet en renommée grâce à mes alliances.

    Le tour commence par une invention à jouter de Vaucanson qui vient de se féloniser sur Philippe. Je m’empresse d’accepter.

    Il y a quelque tension entre mes deux alliés Eudes et Marchal qui sont séparé par deux terres neutres ; mais bon, ça devrait bien se passer avec un partage 50/50.

    Marchal est engagé avec James et Spikelor contre Fada, cela devrait être vite finit.

    Par contre Eudes est un peu coincé. Il a juste un couloir le long d’Etoile. Est-ce que cela lui sera suffisant ? Bon, il a visiblement peur qu’Etoile lui tombe dessus, donc il faut d’abord qu’il s’accorde avec lui. En il me promet la vente de Tuscany comme convenu précédemment.

    En fin de tour, Philippe me contacte pour que j’abandonne Vaucanson. Je vais à sa joute, je ne vais pas le lâcher.

    Je recrute une bonne armée pour tuer VIVOTOLOLEGRAND, après un message de l’aide de camp affirmant qu’il fera se défendre les seigneurs ORN. J’aurais environs 1200 hommes. Et je recrute à nouveau 2 chevaliers.

    Je renouvelle un maximum d’alliance et je déclare la guerre à Dago/Ptij pour pouvoir prendre la Sicile la saison prochaine

     

     

    Saison 4) Roi d’Italie

     

     

    J’ai héroïquement vaincu l’ORN… et je me retrouve avec une cinquantaine de point de retard sur l’Amiral qui va bientôt dominer l’Angleterre avec son allié Grall. J’ai recruté deux chevaliers (120 et 60), tout les deux en Carinthia. Voilà qui peut servir. Eudes m’a bien vendu Tuscany.

    La joute de Vaucanson n’a pas eu lieu. Une erreur d’ordre apparemment. Il devrait remettre ça cette saison alors. Mais finalement rien ne vient, et quand James m’invite à sa joute, j’accepte. Ce dernier va avoir un peu de mal avec Fada et ses deux super-chevaliers en plein milieu de chez lui.

    Dago/Ptij me contacte et laisse entendre qu’il est prêt à se mettre à mon service si je le laisse survivre. Comme il n’a que très très peu de chance d’être couronné,  c’est sensé. Mais, bon si je ne vais pas sur lui, je vais ou ? Donc je refuse poliment, afin de ne pas fermer la porte. Et aussi pour le plaisir de lire ses messages, car ne le nions pas, ça joue.

    Je suis tenté par Eudes, qui a imposé Tuscany à 6 au lieu de 5 comme prévu. Je sais, c’est vraiment pas grand-chose, mais quand on cherche des prétextes, il faut parfois se contenter de ce qu’on a. Le problème est qu’il a de très bon chevaliers et un territoire riche. Je veux pas d’une guerre longue et difficile. Il faudrait qu’il s’engage ailleurs, ce qu’il n’a pas l’air de vouloir faire, par peur qu’Etoile en profite pour lui tomber dessus.  Il y a un immobilisme entre « gros » dans la région, et les deux remplaçants d’Achille et Maxime en font les frais. Les pauvres ne vont pas durer…

    Je recrute deux chevaliers ainsi que quelques hommes afin d’être sur de vaincre en Sicile. Je déclare la guerre a Audecathar afin d’éviter un risque de félonie la saison prochaine.

     

     

    Saison 5) Cible en vue


     

     

    J’ai pris la Sicile ou je n’ai affronté…personne.  Dago/Ptij est allé en Hass Talieb. Il n’y a d’ailleurs aucun chevalier en Tunisia, je peux donc la prendre facilement cette saison. Par contre, j’ai recruté deux chevaliers <10 de renommée… Youpi !!

    Mon alliance avec Eudes est rompue car il a re-signé avec Audecathar. Comme ils sont tout les deux moins renommée que moi, le fait qu’il est re-signé en premier ma maison n’a servit à rien. Il plaide l’erreur. Je pense que c’est vrai, mais ça peut servir de prétexte…

    Comme je l’ai dit au début de ce récit, il faut que la partie dure au moins 15 tours, donc il me faut taper, ou faire taper, sur toutes les têtes qui dépassent un peu trop. La première à se présenter est celle de Spikelor qui a un bon royaume, et surtout de bonne possibilité d’expansion. Donc, j’oublie un peu Eudes, et j’envisage même de ne plus allez en Afrique du tout.

    Le cas Spikelor

    Je contacte Gallicus, James, Marchal et Laurent.  Le premier cité me déclare avoir eu jusque là de bon rapport avec Spikelor. Mais ce dernier a défendu Harod (en guerre avec Gallicus) en achetant une de ses terres, donc Gallicus est maintenant très favorable à une coalition contre Spikelor. Il me demande de venir l’aider en passant par Laurent, et pour cela d’abandonner l’Afrique.

    Je réalise alors que Laurent, que je pensais en guerre avec Harod, est en fait un allié de Spikelor. J’étais tellement sur de moi… Bon bah, Spikelor est au courant que je vais tenter quelque chose…Par ailleurs Laurent scelle son destin en me déclarant vouloir rester neutre. Tant pis pour lui. Vendu pour vendu,  je propose à Gallicus de me « trahir » également en transmettant ma déclaration à Spikelor. Ainsi il gagnera sa confiance.

    James est enchanté que je propose mon aide, il est en effet en (grande) difficulté. Bon, il a déjà le soutien de Marchal, cela devrait donc bien ralentir Spikelor.

    Et pop, un nouveau message. Spikelor qui s’inquiète que je complote contre lui. Mais comment est-il au courant ?  Il me propose une alliance. Il me prévient qu’une lutte entre nous profiterait à Bricec. Bricec ? Il est là ? Ah bah oui, c’est l’Amiral. Pas bon ça…

    Je blâme Laurent pour m’avoir vendu et demande des précisions sur ce que serait cette alliance. Spikelor me déclare avoir anticipé mes actions et avoir tenté un bluff en m’accusant. Je serais tombé dans son piège en ne niant pas ses accusations.  Mauvais pour lui, je sais que Gallicus m’a vendu…

    Par ailleurs, il me propose une guerre contre mon allié Marchal. Nous discutons et je lui propose de trahir à la fois Marchal et Gallicus d’ici deux ou trois tours. J’annulerai mon alliance avec James cette saison, et lui me laissera tuer Laurent pour que j’accède à Gallicus. Par ailleurs nous pousserons tout les deux Etoile Dorée contre l’Amiral. Ce que je fais immédiatement.

    Je prévins James, Gallicus et Marchal de ce que je fais croire à Spikelor. Et je pousse Marchal a proposé également une aide a Etoile en cas de conflit contre l’Amiral.

    Je fais donc la paix avec les Africains, et « abandonne » Tunisia.

    Reste du monde

    Je lance un petite pique sur le forum en accusant le meilleur chevalier de l’Amiral d’avoir tricher lors de la joute qui l’a vu me défaire. J’espère voir qui le soutient, mais il est le seul à répondre, et n’en prends pas ombrage. Pas assez violent…

    Je remarque par ailleurs que je peux prendre Franconia sans rien risquer. Comme Marchal n’a pas de chevaliers disponibles, cela ne le dérange pas. Toujours ça de pris. J’appelle 5 chevaliers en espérant qu’ils atterrissent au bon endroit. Et puis je prie pour la Royale.

     

     

     

    Saison 6) Les grandes manœuvres diplomatiques comme on les aime

     

     

     

     

    Et paf, le chevalier de l’Amiral que je venais d’accuser de tricherie gagne la royale… Heureusement que le ridicule ne tue pas. Mes chevaliers ne brillent pas. Seul mon seigneur gagne 10 pts de renommée.

    Tous mes  nouveaux chevaliers ont atterri dans le sud (Apulia et Calabira). De plus ils y en trois de qualités (123, 100, 89)

    Le conflit Eudes/Marchal

    Plus problématique, Eudes à déclaré la guerre à Marchal. J’hésite sur la conduite à tenir, je contacte donc Eudes pour le sonder un peu, et il me dit ne vouloir « que » Lombardy et Savoy. Je lui indique par ailleurs que je n’ai pas de chevaliers lui faisant risquer la félonie, car il peut le voir lui-même en lisant les communs.

    Je contacte également Etoile pour savoir ce qu’il va faire puisque comme moi il est voisin des deux adversaires. J’utilise le prétexte qu’il nous faut prendre la même partie. En effet si nous rejoignons chacun un camp, le conflit deviendra immanquablement un bourbier. Il me répond qu’il ne fera rien car il a trop peur de l’Amiral. Il prévoit d’essayer de prendre un maximum de terre à Vaucanson. Il se méfie également des espagnols.  Il compte « se développer tranquillement dans son secteur » pour le citer précisément.

    Finalement, Marchal et Eudes semblent s’être mis d’accord. Marchal cédera les deux terres convoitées par Eudes.

    Le plan de Fada

    Afin d’entrer dans ses bonnes grâces, je contacte Fada qu’il risque la félonie sur une de mes chevaliers en attaquant Vérona (Marchal). Je m’excuse pour mon ingérence dans cette guerre. A ma grande surprise il  me répond qu’il est prêt à me faire confiance si je lui dis que je ne fournirai pas d’homme à mon chevalier. Il compte ainsi surprendre Marchal. Si je l’aide, il est prêt à me « laisser » Tyrol, Bavaria, Vérona (en échange de Carinthia), Lombardy et Liguria. J’eu sans doute longuement réfléchit à cette proposition (qui me faisait tout simplement tenir ma parole à Spikelor), si il n’y avait pas eu guerre entre Eudes et Marchal.  Mais déclarer la guerre à Marchal après avoir œuvré  à la paix entre lui et Eudes… Les DEUX seigneurs l’auraient sans doute très mal pris. Et si Marchal aurait été en difficulté rapidement, on ne peut pas dire la même chose pour Eudes. Comme en plus je n’ai que très peu de chevaliers au nord…et bien je vais essayer de profiter de l’aubaine.

    Un ptit message pour m’étonner d’une telle prise de risque (Spikelor l’a mis au courant que j’allais trahir ?), puis je lui annonce que cela ne me coûte rien. Mais aussi que je ne lui en voudrais pas si il décide de ne pas attaquer au dernier moment. J’organise une « fausse » joute pour lui et Spikelor, afin de les persuader de mon amitié. Concernant Spikelor, nous échangeons quelques détails sur notre plan. Il me confie par ailleurs qu’il n’a mit personne au courant de nos relations.

    Je mets au courant James et Marchal.

    L’Afrique

    J’ai bien sympathisé avec Dago/Ptij. Je me mets même a courtisé sa sœur, la belle Tajeddigt. Ptij a bien réaliser qu’il ne pourra être roi, et il a fait ce remplacement avec pour unique but de survivre. Son alliance avec moi lui permet de réaliser cela. Je commence à discuter de ce que nous pourrions essayer de faire ensemble diplomatiquement, tant que notre rapprochement n’est pas officiel.  .  Nous convenons qu’il se rapproche de l’Amiral dont la puissance augmente considérablement. 

    Militairement il ne peut pas intervenir en Europe, il donc va surtout aider l’autre Africain Audecathar/Trojan qui va voire déferler sur lui la puissance de Guilbert, un des deux espagnols. Et je soupçonne le second espagnol Steve de vouloir  suivre son allié en Afrique. (Cette information vient en fait d’une discussion avec Eudes ou il me dit ne rien craindre de Steve. Ce dernier n’a donc plus qu’une porte de sortie : l’Afrique.)

    Mes Ordres

    J’organise une « vrai » joute pour mes alliés afin que mon chevalier-seigneur suive le rythme en renommée.  Je monte également le bonheur de mes terres.

    Je déclare la guerre à Laurent et attaque Malte avec mon chevalier à 80. Il restera dans le sud, au cas où. Les autres chevaliers se mettent en position pour le débarquement de la saison prochaine.

    L’histoire des messages perdus

    Je reçois un message de Fada le vendredi midi. AAAAAAAHHHHHH !!! Dago/Ptij a voulu transférer un message de l’Amiral à Audecathar ainsi qu’à ma personne, mais en réalité il a envoyé ces deux messages à l’Amiral lui-même. Catastrophe !!!!!!

    Dans ces messages, on peut lire que :

    • j’ai prévenu les africains que Steve allait sans doute les attaquer
    • Dago/Ptij favorisera mon accession au trône
    • Je vais surement déclarez la guerre à Fada
    • Dago/Ptij craint une trahison de Gallicus le grec
    • Dago/Ptij contactera Grall, l’allié Anglais de l’Amiral la saison prochaine afin de le tester

    L’Amiral transmet ces messages à Fada, Steve, Grall et Gallicus.  Fada n’est pas choqué puisqu’il est normal que je n’ai pas annoncé ma trahison à tout le monde. Le fait qu’il m’ait prévenu me convainc qu’il va venir se féloniser en  Vérona.

    Fada en fait d’ailleurs tellement qu’il me donne  presque des regrets (mais presque ne suffit pas L). Il me donne le plan de l’Amiral en détails. Celui-ci veut faire croire à Ptij qu’il s’est monté une coalition Européenne (Eudes, Etoile, Spikelor…) contre Marchal et moi. Ainsi je dois me précipiter à mes frontières, créant des tensions avec mes voisins.  Et puis perdre ma confiance en Dago/Ptij au tour prochain quand il s’avérera qu’il m’a transmis de fausses informations.

    J’écris à Gallicus pour le rassurer et mets les choses au clair sur la situation de Dago/Ptij.

    Puis je rédige un très très long message à Etoile et Eudes ou je leur dénonce les manigances de l’Amiral. Après coup, je réalise que le message est même trop long et donc peu compréhensible pour quelqu’un n’ayant pas suivi l’histoire depuis le début. Eudes me le fait d’ailleurs remarquer, je lui explique alors plus clairement. Etoile ne me répond pas…

    Ptij/Dago va tenter de faire comme si il ne s’était pas rendu compte de son erreur.

     

    Saison 7) Good bye Spikelor,  Hello Amiral

     

     

     

     

    L’Amiral prend un sacré avance en RG. Il faut dire qu’Etoile le laisse prendre toute les terres à portés...  La paix a bien été signée entre Eudes et Marchal. Fada s’est félonisé puis est mort lors du contre de Marchal. Et puis nouvelle importante, Steve a annulé son alliance avec son voisin espagnol Guilbert.

     

    Le cas Spikelor

    Il m’écrit pour me dire qu’il a bien reçu le message, et qu’il sera donc un ennemi acharné à partir de maintenant. Bon, il a pillé toutes ses terres pour avoir une armée de 6000 hommes. Une discussion s’engage dans laquelle je fais la bourde de lui dire que je sais que Gallicus m’a vendu. Je parle trop… Je contacte Gallicus pour m’excuser. Il semble ne pas le prendre mal. J’apprends que Spikelor cherche à le mettre dans son camp.  Militairement, Gallicus piétine un peu face à Harod le félon.

    La mort de Fada a laissé pas mal de terre neutre. Comme Spikelor n’a pas de chevalier à portée, je vais pouvoir prendre Bakony. James va encore être soutenu militairement par Marchal cette saison. Je déclare la guerre à toute la région (Spikelor, Harod, l’Amiral) pour ne pas être bloqué par des risques de félonie la saison prochaine.

    Le débarquement

    Concernant la traversé de l’Adriatique, Laurent a pillé ses terres et dispose d’une armée de 4000 hommes. Mais ou exactement, je ne sais pas. Je veux être sur de passer, même au cas où ils sont dans une forteresse en Epirus sous le commandement du meilleur chevalier de Laurent (120). Comme c’est en plus mon seul tour à porter de mon centre de recrutement, je décide de recruter 5000 hommes en plus des 2000 déjà présent. C’est large et cela devrait me permettre de ne pas avoir à recruter le tour prochain.

    Espagne/Afrique

    Guibert est passé au Maroc, mais Steve a rompu son alliance avec lui. Il va surement vouloir faire marche arrière. Comme dans le même temps Steve écrit une lettre menaçante et bourré de fautes d’orthographes à mes alliés africains en leur exigeant les Baléares (neutre), il semble qu’une alliance avec Guilbert soit une bonne idée.

    Ce dernier est favorable à ce plan et accepte même de d’abandonner sa récente conquête africaine.

    Pendant ce temps, Dago/Ptij et Audecathar/Trojan reste assez évasif dans leur réponse pour pousser Steve à attaquer les Baléares ou il se rendrait félon. Guilbert n’est pas mis au courant de cette tentative, car la possibilité que le désaccord des espagnols soit simulé existe.

    Eudes m’affirme être poussé contre Guilbert par l’Amiral. Je transmets l’info à l’intéressé.  Apparemment les deux se mettent d’accord pour la suite.

    L’Amiral

    Son alliance avec Grall l’irlandais n’existe plus, et il « oublie » de vendre une terre à ce dernier. Grall est donc coincé dans les îles. Je l’encourage à contacter Etoile afin qu’il agisse rapidement ensemble. Toutefois je le préviens que la confiance ne pourra s’installer entre nous qu’une fois sa « trahison effectué. En effet, plus le temps passe, plus l’Amiral se renforce.

    Eudes est également un peu septique par rapport à Grall, mais surtout il m’annonce qu’au vue de ses échanges avec Etoile, il pense que ce dernier ne déclarera jamais la guerre à l’Amiral. Selon lui, il n’osera pas. De ce que j’ai vu, c’est effectivement probable  . Par contre, il est d’avis que l’Amiral n’aura pas cette hésitation quand il aura suffisamment pris l’ascendant. Là encore, je partage son avis.

     

     

    Sauvetage chanceux

    Lors des échanges de messages avec James et Marchal sur l’organisation à l’Est, James parle d’un chevalier de Spikelor en Banat. Oups, j’avais mal lu un commun. J’annule immédiatement mon assaut sur Bakony. Pas passé loin de la grosse boulette J.

     


    Saison 8) Etoile : « J’ai un problème »

     

     

     

    Je suis bien passé en Epirus. Guilbert a respecté ses engagements. Steve lui a déclaré la guerre, mais il s’est féloniser sur Audecathar. James a fait un échange de terre avec l’Amiral et a déclarer la guerre à Etoile.

    D-Day

    IL n’y avait personne ne Epirus. Laurent a attaqué l’Attica ou se trouvait une forteresse. Il y a laissé 3000 hommes. Comme convenu je vais laisser la Thessaly à Gallicus. Ce tour-ci, ce sera une ballade pour moi.

    HEEELLLLPPPPP

    James a vendu sa possession anglaise et a récupérer Hainaut. Il y a sans doute des chevaliers. Sa déclaration de guerre à Etoile va lui permettre de jouer le chien fou de l’Amiral dès cette saison. Ce dernier suivra sans aucun doute la saison prochaine.

     

     

    Etoile réagit en lançant un appel à l’aide, et il ne fait pas les choses à moitié !

    Bien le Bonjour Comte Eudes,

    Bien le Bonjour Comte Doge Marchal de Venetiæ,

    Bien le Bonjour Comte Artaz,

    Bien le Bonjour Vicomte Steeve,

    Bien le Bonjour Baron Grall,

    Bien le Bonjour Baron Murtaza ibn Ptij Al-Carpatî (Dago),

    Bien le Bonjour Vaucanson,

     

    Bon, le problème est que Steve n’a rien à faire là, il faudrait que cela soit Guilbert. Et puis Grall n’a encore rien fait. Certes c’est ce qu’il avait annoncé, mais cela ne prouve rien ni dans un sens, ni dans l’autre.

    J’écris donc un second message ou j’applique mes dires.

     

    Les réactions : Steve

     

    Steve répond naturellement qu’il a d’autre problème. En fait, je n’ai pas fait gaffe dans mes renouvellements d’alliance et je suis toujours son allié. Je l’approche pour connaître les raisons de sa déclaration de guerre à Guilbert. J’espère avoir des preuves des manipulations de l’Amiral. Sa réponse est décevante, il donne une pseudo-explication que je traduis par : je voulais plus de terre.

    Je décide de faire ce que je peux pour aider mes alliés. Je propose un échange de terre à Steve, en sachant déjà que je ne respecterai pas ma parole. Je préviens Guilbert de mes intentions afin qu’il puisse en profiter.

    Les réactions : Guilbert

    Il déclare ne pas pouvoir faire grand-chose, et puis que de toute façon, il doit d’abord s’occuper de Steve. Il n’oubliera pas le rôle des africains dans la chute de Steve. Mais il a signé une alliance avec l’Amiral…

     

    Les réactions : Marchal

    Il est à fond, et me préviens même que l’Amiral a essayé d’obtenir sa neutralité. Nous nous entendons ensuite sur la stratégie à suivre face à Spikelor.

    Les réactions : les Africains

    Ils sont également derrière ce projet, mais ils ne peuvent pas faire grand-chose…

    Les réactions : Eudes

    Il est bien conscient que de toute façon, il est juste après Etoile sur la liste de l’Amiral donc, il va coordonner ses forces avec son voisin.

    Les réactions : Grall

    Il ne répond pas et donc je pose à tout le monde (y compris lui) le problème que pose sa non-prise de position. Il répond alors indigné (en fait il y a des problèmes avec Free)… bon c’est pas moi qui le convaincrait de nous rejoindre. Je poste un message ou je m’excuse et explique avoir pêché par excès de prudence. Pas de réponse, j’en déduis que c’est mort.


    Le double-jeu de James ?

    J’aborde James en lui demandant si l’achat de Hainaut est un « don » à Etoile. Il n’est pas allié à l’Amiral donc Etoile ne risquera pas la félonie en attaquant. James me répond très honnêtement qu’il aide ceux qui l’ont aidé, et que donc il va attaquer Etoile avec les hommes de l’Amiral. Mais il veut rester neutre avec moi. D’ailleurs il est toujours mon allié.

    Bon, les terres qu’il prendra à Etoile n’iront pas à l’Amiral. Et puis si il reste neutre avec l’Amiral et qu’il change d’avis (il remonte fort en renommée et en territoire donc il aura j’espère la tentation du trône), il pourra tenter de féloniser l’Amiral.

    Philippe

    J’essaye de lui faire apercevoir le trône. Il aura 11 terres la saison prochaine (comme moi cette saison). Si l’Amiral est stoppé, il aura sa chance. Mais il n’est pas du tout intéressé.

     

    Saison 9) Allez siouplaît ; tous contre l’Amiral


     

     

    James prends la deuxième place en renommée. Spikelor a concentré ses forces sur Marchal. Grall est bien dans le camp de l’Amiral. Ce dernier a évidemment déclaré la guerre à Etoile. Pour moi tout c’est dérouler parfaitement. Harod et Laurent sont mourants. Cette saison encore, cela devrait être une promenade militaire.




    James

    Il a 14 terres. Mais il ne veut pas lâcher l’Amiral. Il a pris l’Alsace et perdu Hainaut. Il va continuer à attaquer Etoile. Mais il est toujours mon allié et me propose même de me vendre la Croatie pour 1000 écus. J’accepte. Il m’annonce aussi vouloir aider Marchal en retour de son soutien. Si Marchal affronte l’Amiral, j’espère qu’il choisira celui qu’il a le plus aidé : Marchal. De plus, il accepte que je passe sur ses terres pour affronter l’Amiral. Je vais donc pouvoir traverser les lignes de ce dernier.

    Marchal 

    S’est pris l’armée de Spikelor. Il décide d’en finir d’un coup en pillant ses terres pour lever 12000 hommes. IL pourra ainsi se retourner contre l’Amiral ensuite.  Il me laisse m’occuper de Laurent. Il a déjà donné 25000 écus à Etoile…

    Guilbert

    Est silencieux. Il dit toujours se concentrer sur l’Espagne et n’avoir pas encore trop réfléchit à la suite. Mais il est toujours allié à l’Amiral. Encore un qui ne veut pas vraiment du trône.

    France

    Je conseille Etoile. Il a des forteresses, il devrait donc pouvoir tenir correctement en choisissant les terres ou il veut combattre et en envoyant des p’tites armées ailleurs pour ralentir l’Anglois.

    La Gazette s’enflamme

    Un anonyme annonce le trône pour l’Amiral et dénonce la façon dont il traite ses « vassaux ». Ce dernier répond comme si j’étais l’auteur de la lettre et m’accuse d’envoyer mes alliés à l’abattoir. (En fait c’était Audecathar)

    Quoi, mes chevaliers Italiens qui sont partis vers l’Afrique en début de campagne ne sont pas en Angleterre ! Bon l’Amiral répond à coté à chaque message et invente des trucs quand ça l’arrange. Il sort quand même que son allié Philippe a des voix d’extensions alors que pas encore… Bon, il va me déclarez la guerre à Marchal et moi. Merci Monsieur l’Amiral. Je contacte Alucard à qui je vends Franconia. Audecathar a auparavant décliné mon offre. Mais bon, tout cela me force à faire un geste pour Etoile pour prouver que je n’envoie pas mes alliés au casse-pipe sans rien faire. Je lui donne 15000 écus.


     

     


    Saison 10) James, espèce de …….

     

     

     

     

    Bon, Etoile s’est pris des fessés… Il n’a pas écouté mes conseils et n’a fait aucune attaque bloquante. Steve est presque mort (il lui reste 1000 hommes). Et Gallicus lutte toujours avec Harod. Mauvaise nouvelle : le plan de Marchal a échoué. Il a bien recruté une gigantesque armée, mais son pillage massif l’a fait jouer avant Spikelor. Il n’a donc pas tapé son armée. Philippe ne m’a déclaré la guerre qu’a moi. Etonnant. Du coup cela ne lui sert à rien.

    James

    Le gros traître… Il a vendu Hainaut à Grall, m’empêchant ainsi de traverser la ligne de l’Amiral. Ensuite il a déclaré la guerre à Eudes, brisant ainsi notre alliance. Il en a profité pour signer des alliances avec l’Amiral et tous ses alliés. Pour couronner le tout, il a fait la paix avec Spikelor et déclaré la guerre à Alucard.  Bizarrement il m’a bien vendu la Croatia. Sans doute pour me faire douter et éviter une réaction trop violente de ma part.

    Eh bah, c’est raté.  Je vais lui déclarer la guerre. Je m’assure juste que Marchal et Gallicus suivront. Ils le feront mais la saison prochaine. Je leurs demande donc de venir chez moi cette saison afin de faire écran.

    J’écris à James pour lui demander des explications. J’ai pas été malin jusque là, autant continuer, ça sera crédible…

    Sa réponse est limite comique. Il a fait la paix avec Spikelor car il voulait se reposer un peu après 10 saisons de guerre.  Ah, et la déclaration de guerre à Alucard ? Et pourquoi n’avoir rien dit ? Et puis l’armée de Spikelor est chez Marchal, donc pourquoi ne pas prendre les dernières terres sans défenses ? Il esquive les questions et m’assure qu’il ne fera rien contre moi. Directement je veux bien le croire. Mais qu’il signe une alliance avec Spikelor (c’est possible) et ce dernier peut m’attaquer en passant par chez qui?  Par chez James. Je suis convaincu que cela doit être leur plan.

    Enfin bref, je trouve bien difficile de faire semblant d’avaler tout ça.  Je ne cache pas ma colère mais fait semblant de faire un effort. J’espère que ça va passer et que James sera surpris.

    Je me débrouille pour que la saison prochaine James ne puisse attaquer qu’une terre sans risquer la félonie, et j’y construis une forteresse. Il a beaucoup moins d’hommes que moi, mais à l’exception de mon seigneur, mes chevaliers sont bien moins bons que les siens.

    France

    L’Amiral n’a pas besoin de forcer. La défense d’Etoile a été atroce… J’espère qu’il va le sous-estimer la saison prochaine.

    Je conseille ce dernier : utilise les attaques bloquantes !! Je donne le lien vers le (génial) site d’Athys pour bien montrer qu’il ne s’agit pas d’un plan visant à l’affaiblir. Même si je me demande bien comment on peut penser que je ferais ça…

    Eudes approuve mes conseils et propose un plan qui devrait fortement ralentir l’Amiral et probablement lui infliger une lourde défaite en Anjou. Mais Etoile refuse de transférer des hommes aux meilleurs chevaliers d’Eudes. Le plan est donc modifié, mais il sera forcement moins efficace. De mon côté, j’attaque suicidairement l’Alsace pour ralentir les armées ennemis.

    Ailleurs

    Je retente d’approcher Guilbert qui reste encore vague. IL est allié à l’Amiral et a James… S’il ne vient pas avec nous, l’Amiral sera couronné. J’essaye de bien lui faire comprendre. Ca ne le touche pas beaucoup…Mais il dit au Africain qu’il va rompre son alliance avec l’Amiral cette saison. Un p’tit espoir renaît J

     

    Saison 11) Ouch ! Et vive le Roi !


     

     

     

     

     

    Bah ? J’ai baissé en renommée ! Une félonie ? Mais comment ? Et bien tout « simplement » car James n’avait pas levé un chevalier en Angleterre mais deux… Et du coup, le deuxième était resté en Alsace quand il l’a vendu à son allié Grall.  J’ai donc été désastreux à la royale (gagné par Audecathar), et le chevalier qui gardait le nord de l’Italie pour y attendre Spikelor déserte. Et James qui disait ne rien vouloir faire contre moi…

    Mais un rapide regard sur la carte me montre que cela ne changera rien. Etoile n’a lancé qu’un assaut (repoussé) et il a donc perdu tout ses autres territoires. Et il ne doit sa survie qu’à Eudes qui a tenu Anjou. Et l’Amiral a trahit Grall. Se dernier s’est féloniser sur Eudes (pourquoi ?) et a déclarer la guerre à Guilbert. Cela a brisé son alliance avec l’Amiral qui a donc pu lui déclarer la guerre. Jolie trahison qui va permettre à l’Amiral de monter tranquillement sur le trône. Sur le moment, j’avoue avoir pensé « Bien fait pour lui » quand j’ai découvert la situation de Grall.

    Et puis Guilbert a déclaré la guerre à Eudes et Dago. Mais pas à Audecathar. Bizarre ça…

    L’Amiral annonce publiquement qu’il va faire durer la partie jusqu’à ce que Rome tombe sous les armes de Spikelor. J’y crois pas trop. (En plus il ne cesse de répéter partout qu’il a des exams bientôt IRL, et ça je doute que ce soit un bluffJ)

    James

    Je n’ai perdu aucun hommes, mais mon chevalier seigneurs qui devait combattre le meilleur chevalier de James n’en est plus capable… Je place 4000 hommes dans la forteresse que James va attaquer. (Vu qu’il peut aller que là)

    Et puis j’attaque partout avec des ptites armées.  Juste une armée moyenne (2000 hommes chevaliers à 110) pour combattre le «second monstre » de James (220 de renommée). Je fais le pari qu’il va concentrer ses forces et son premier monstre sur l’attaque de ma forteresse.

    James n’a pas l’air de s’être beaucoup préparer à ce conflit, j’ai curieusement l’impression de maîtriser le conflit.

    Je ne peux recruter trop car je dois organiser une grande joute pour remonter ma renommée. Heureusement Alucard se bat comme un lion, ce qui oblige James a recruter là bas aussi.

    France

    Eudes m’annonce que suite à une petite erreur (10 écus selon lui), il a vu 7000 hommes déserter. Il annonce clairement qu’il ne va pas faire grand-chose.

    Espagne

    Je milite pour un tabassage en règle du traître Guilbert. Mais ce n’est pas l’avis des Africains. Comme c’est eux qui sont sur place, je m’incline. Ils pensent pouvoir trouver un accord avec Guilbert.

    Reste du monde

    Dans un élan de générosité/opportunisme, je propos la paix à Spikelor tout en l’invitant à ma joute. Il refuse la paix mais vient à la joute.

     

     

     

    Saison 12) Mission failed

     

     

     

     

    L’Amiral est roi. Je remonte à la troisième place. Mon armée moyenne échoue de peu. Je manque de tuer la seconde brute de James quand elle attaque ma forteresse avec seulement 1000 hommes. Mes petites armées ne rencontrent pas d’opposition.

    Spikelor gagne ma joute. J’épouse Tajeddigt la belle, sœur de Murtaza (Dago). Je la désarçonne lors de la joute célébrant notre mariage, afin d’être sur de partir sur de bonnes bases J

     

    Bilan

    Voilà, rétrospectivement, j’aurais du partir sur le Doge très rapidement, afin d’avoir accès à plus de terres. Ma félonie finale me coûte la seconde place que m’avait donnée une stratégie trop prudente.

    Bravo à l’Amiral, qui a (comme d’habitude) bien su gérer chacun des problèmes qui se dressait devant lui. J’aurais bien aimé voir ce que cela aurait donné si Etoile s’était correctement défendu.

    A propos d’Etoile, je pense que lui et Grall sont ceux qui ont du le plus apprendre durant cette partie. Je pense qu’on ne les verra pas renouveler les erreurs qu’ils ont commises et je suis curieux de découvrir leurs prochaines campagnes.

    En lisant le compte rendu de James, j’ai été très surpris de voir que pour lui, il ne m’avait pas trahi. Comme quoi, tout est une question de point de vue…

    Enfin, bravo à Ptij/Dago pour son RP magnifique. Je souhaite à tous le monde d’avoir un voisin comme ça.

    Et puis, merci à tous les participants de cette Europe qui fut fort sympathique pour moi malgré le peu de suspens.

     

     

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires